Chapelle de Notre Dame d’Orp le Petit (Orp- Jauche)

Il ressort de l’examen des plans anciens que l’édifice fut construit en trois parties :

  • Le chœur et la sacristie classés que nous conservons et restaurons
  • La nef et le transept de 1850
  • Le clocher légèrement postérieur

Le chœur et la sacristie, classés,  étaient à l’origine autonomes et faisaient office de chapelle.

Cela semble attesté par les commentaires de l’architecte provincial, monsieur COULON, sur un plan signé du 18 mars 1877.

De plus nos investigations sur place ont montré que la fermeture entre la nef et le chœur (avec arc brisé surbaissé) est principalement construite en briques, avec la présence des pierres d’origines du côté intérieur de la sacristie, et peut être de quelques pierres côté extérieurs, des sondages complémentaires devant encore être effectués.

Décision fut prise de démonter la nef, le transept et le clocher du 19ème siècle et de proposer une fermeture contemporaine de la chapelle classée.

Le mur Ouest sera enduit intérieurement et extérieurement. [1]

Nous avons voulu proposer la fermeture la plus simple possible de l’arc brisé tout en créant un volume de transition entre l’extérieur et l’intérieur de la chapelle.   Ce volume s’inscrit en creux dans le plan du vitrage, il forme un ensemble, une espèce de bijou monumental, avec la croix de la structure principale du châssis. La couleur du « bijou » sera symboliquement blanche, reflétant la lumière et la diffusant dans le creux de l’entrée.

Nous proposons de traiter l’ensemble du terrain notamment en redéfinissant la géométrie de la déclivité du sol et de retravailler les clôtures et les plantations ainsi qu’un éclairage extérieur. Ces aménagements seront adaptés aux éventuelles découvertes archéologiques, (traces d’une nef plus ancienne, tombes,..) qui feront, le cas échéant, faire partie de l’animation du lieu.

L’aménagement sera  minimaliste de manière à mettre en évidence l’architecture du bâtiment classé.

La technique choisie doit être « digne de confrontation » avec les murs de la chapelle classée en Gobertange : nous proposons donc de travailler avec une technique d’enduit traditionnel à la chaux, mais lisse et glacé (utilisant une couche de finition à la poussière de marbre) de teinte à déterminer.( exemple : enduit glacé au Grand Hornu)

Programme : rénovation de la Chapelle de  Notre Dame d’Orp le Petit et de ses abords

Situation : Orp

Maître de l’ouvrage : Commune de Orp

2005-2009