20 MAD Muséum

C’est vers la hauteur, vers la légèreté, vers le flottement que l’architecture nous invite portant en ce sens autant le plaisir de se hisser à la hauteur des arbres que celui de faire écho à certains dispositifs forains à la limite des lois de la gravitation naturelle.

La boîte à merveilles, celle qui abritera le saint des saints, l’enveloppe de la grande salle, sera donc un objet, apparemment posé en réponse directe à la boîte blanche existante, sur une réinterprétation de ses appuis décalés. Le V de la victoire devient donc l’écriture iconique de l’institution (M-A-D), sa carte de visite, celle qui ancre tout autant qu’elle emporte.

Par sa hauteur et sa blancheur, l’objet cherche à faire signe à distance. La boîte magique devient coffre à trésors qui s’illuminera dans la nuit

La création d’une salle centrale, de dimensions généreuses, faisant appel à la verticalité, est considérée dans sa complémentarité avec les autres espaces organisés autour d’elle en tant que lieux d’exposition, mais également tous les autres espaces de la future infrastructure, et ce, jusqu’au lieu d’entreposage des collections.

Ainsi, la continuité des espaces est l’une des caractéristiques les plus importantes du projet dans le but de saisir toutes les occasions pour enrichir l’expérience de la visite, et de permettre autant un parcours muséal “classique”, continu dans sa déambulation, aspiré par la hauteur, touchant son paroxysme à la cime des arbres, que des allées-venues interrogatrices, ludiques ou pédagogiques entre les différentes cellules programmatiques qui nourriront le bâtiment.

It’s towards the height, the lightness, the floating that the architecture invites us carrying the pleasure to heave us to the height of the trees and to make an echo to certain fairground dispositive in the limits of the natural gravitation laws.

The box of marvels, the saint of the saints, the envelope of the big rooms, will be an object, apparently posed in direct response to the existing white box, on a reinterpretation of its shifted supports. The V of victory becomes the iconic writing of the institution (M-A-D, its visiting card, the one that anchors everything as much as it carries.

By its height and whiteness, the object searches to make a sign of distance. The magic box becomes a treasure box which illuminates in the night.

The creation of a central room of generous dimensions, making reference to the verticality, is considered in its complementarity with the other organised spaces around it as an exposition place. But also all the other spaces of the future infrastructure are considered so, and this, till the storage room of the collections.

So, the continuity of the spaces is one of the most important characteristics of the project in the aim of grabbing all the occasions to make the experiment of the visit richer. This, in order to permit the creation of a classical museum route, continuous in its ambling and with great height, touching its paroxysm at the top of the trees as well as interrogatives coming and goings, ludic or pedagogic between the different programmatic cellules which will feed the building.

Programme : extension d’une habitation et construction d’un garage

Situation : Grès-Doiceau, Hèze

Maître de l’ouvrage : Mme Jamar & Mr Bricteux

Surface : 80m² extension + 50m² garage

Budget : ±150.000,00 € htvajuin 2009 : début du chantier